Gagnez 1 heure par jour grâce à cette technique étonnante

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Ah! La gestion du temps! L’automne venu, bon nombre de gens s’engagent dans une véritable course contre la montre. Nouveaux projets, reprise des cours, conciliation travail-famille, nouvel emploi, obtention de contrats; le tourbillon de la vie fait son œuvre. Rythme effréné oblige, ils s’essoufflent et se questionnent perpétuellement : « Comment se fait-il que je manque toujours de temps ? ».

Et si l’on percevait les choses autrement ? Car, ne l’oublions pas, tout est question de perspective ! Le temps peut devenir pour vous, comme il l’est pour d’autres, un véritable allié. Alors, cessez de le percevoir comme un frein à votre vie et apprivoisez-le.

Albert Einstein a dit : « Les problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui ne peuvent être solutionnés au même niveau de pensée auquel nous nous trouvions lorsque nous les avons créés. » En d’autres mots, le bon mode de pensée engendre un mode de pensée meilleur encore… À condition toutefois d’en faire une habitude.

Êtes-vous prêt à faire de la gestion du temps et des priorités une bonne habitude ? À la suite de la lecture de ce billet plutôt pratico-pratique, optimiser votre temps n’aura plus de secret pour vous !

La gestion du temps passe par la gestion des priorités

Avez-vous les bons outils pour bien gérer votre temps ? Ici, je ne parle pas d’un agenda ou d’un téléphone intelligent. Non, je parle plutôt de VOS outils personnels, c’est-à-dire votre capacité à réfléchir avant d’agir, à analyser, à calculer le temps nécessaire pour accomplir vos tâches, à déléguer, et plus important encore, à vous discipliner.

Ce sont ces outils qui vous permettront d’optimiser votre temps et de prioriser efficacement vos activités.

Voici la technique que je préconise :

Étape # 1 – Analysez vos activités

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles sont mes priorités?
  • Pourquoi je fais ce que je fais?
  • Quels sont les résultats escomptés?
  • Que ferais-je si j’avais plus de temps?

Étape # 2 – Classez  ou hiérarchiser vos priorités

Après cette courte introspection, il vous faut maintenant classer vos activités en fonction de leur priorité respective, en leur accordant des plages horaires de 15 minutes et en tenant compte des réponses formulées précédemment.

Attribuez une lettre à vos activités :

  • Les activités à haut rendement bloquées dans l’horaire
  • Les activités aussi importantes que les « A », mais qui peuvent être déplacées (une seule fois)
  • Les activités dites « sociales », comme placoter, surfer sur le Web, etc.
  • Les activités que l’on peut déléguer
  • Les activités à éliminer (les grugeurs de temps)

Il y a fort à parier que vous aurez beaucoup de « A » (exemples : rencontrer un client, signature d’un contrat, un livrable, etc.). C’est normal, surtout chez les gestionnaires et dirigeants d’entreprise. Il faut alors faire l’effort de classer vos activités « A » entre elles (A-1, A-2, A-3, etc.). Celles-ci sont des « musts »; elles apportent l’eau au moulin. Idem pour les « B », mais ces dernières bénéficient d’une certaine flexibilité. Veillez toujours à leur accorder toute l’importance nécessaire.

Rappelez-vous que « l’importance » doit primer sur « l’urgence » en gestion du temps.

Si vos urgences prennent plus que 20 % de votre temps, il est temps de traiter les vraies causes… et non les symptômes!

La loi de Pareto appliquée à la gestion du temps

La loi de Pareto, aussi appelée « le principe de Pareto », est très révélatrice en ce qui a trait à la gestion du temps et des priorités. Ce principe sous-entend que 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. En d’autres mots, 20 % de vos activités rapporteront 80 % des résultats. Ciblez-les! Ce sont ces activités à haut rendement qui auront un impact considérable sur vos résultats.

Quant aux activités « C », « D » et « E », jonglez avec elles et, de grâce, si elles sont futiles, ne leur consacrer pas de temps !

Étape # 3 – Déjouez vos habitudes

Gardez en tête que, bien souvent, nous passons notre temps à faire ce que l’on fait au lieu de faire ce que l’on doit faire. L’humain a naturellement tendance à prioriser :

  • Ce qui lui plait avant ce qui lui déplait
  • Ce qui va vite avant ce qui prend du temps
  • Ce qui est facile avant ce qui est difficile
  • Ce qui est urgent avant ce qui est important
  • Ce que les autres veulent au lieu de ce qu’il a lui-même choisi

Apprenez à déjouer ces mauvaises habitudes qui sont bien souvent des grugeurs de temps. Priorisez plutôt les activités qui sont réellement importantes. Votre succès en dépend.

Pour vous aider à y parvenir, découvrez en vidéo ma méthode TRAF :


 

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+