IMPACT-PRO, 4020 St-Ambroise Suite 495, Montreal QC, H4C 2C7

Est-ce que votre façon de communiquer déraille votre carrière ?

La clé d’une communication efficace

Découvrez les 4 choses à ne pas faire dans votre communication avec les autres

La plupart des gens pensent que l’avancement de carrière n’est associé qu’à l’expérience professionnelle et à l’éducation. Cependant, cela n’est pas tout à fait vrai. La façon dont vous vous comportez et, surtout, comment vous communiquez peut déterminer votre succès.

Malheureusement, bien qu’ils devraient l’être, les cours de communication efficace ne font pas partie de la plupart des programmes d’éducation. Communiquer efficacement a une corrélation directe avec la façon dont vous réussirez dans votre carrière et dans la vie.

La façon dont nous interagissons avec les autres nous aidera à établir ou à rompre des relations et, par extension, des opportunités.

Donc, si vous sentez que vous avez une bonne expérience de travail et que vous avez suivi les bonnes formations, mais que votre carrière ne progresse pas, peut-être que le problème est dans la façon dont vous communiquez.

Des compétences efficaces en communication

Chaque individu a sa propre personnalité complexe et sa propre façon de s’exprimer (même ne rien dire du tout peut devenir une forme de communication dans certains cas).

Cependant, quel que soit votre type de personnalité, il existe des moyens de communiquer qui augmentent les risques de malentendus, voire de conflits. La bonne nouvelle est que, comme la plupart des choses dans la vie, les compétences en communication peuvent être acquises.

Découvrez nos cours en communication

En attendant, voici une liste d’erreurs à éviter lors de la communication au travail.

4 choses à ne pas faire dans votre communication avec les autres

#1 – N’écoutez pas seulement pour répondre

La communication est une voie à double sens. En affaires, comme dans la vie, il faut écouter pour comprendre, pas pour répondre. Les pires communicateurs feront des suppositions ou même interrompront avant de prendre le temps d’écouter et de comprendre la totalité du message.

Plutôt,

    • Écoutez et comprenez avant de parler ou d’écrire ;
    • Enquêtez, demandez à l’orateur d’élaborer ;
    • Paraphrasez et reformulez le message.

#2 – Ne sous-estimez pas le pouvoir des mots

C’est l’expression qui le dit le mieux : « choisissez bien vos mots ».

Les mots ont le pouvoir d’élever ou de démolir votre auditoire. Être vigilant dans le choix de nos mots peut garantir que ce que nous avons l’intention de communiquer est réellement compris.

Les pires communicateurs ont tendance à rester vagues ou à utiliser un langage négatif pour s’exprimer.

Utiliser les mauvais mots pour s’exprimer peut entraîner des malentendus et des conflits. Certains mots peuvent déclencher une réaction négative dans l’esprit du récepteur. Le langage négatif peut blâmer, exiger ou mettre l’accent sur ce qui ne peut pas être fait.

Plutôt,

  • Réfléchissez à ce que vous allez dire ;
  • Utilisez des mots clairs ;
  • Évitez d’utiliser du jargon inutile ;
  • Choisissez un langage inclusif (par exemple, utilisez « nous » au lieu de « vous » versus « moi ») ;
  • Choisissez un langage positif qui se concentre sur l’avenir, offre des choix et met l’accent sur ce qui peut être fait.

#3 – Évitez de radoter

Beaucoup de gens radotent pour différentes raisons; parce qu’ils sont nerveux, intimidés, insécurs ou non préparés. Quelle que soit la raison pour laquelle ils divaguent, leur point de vue est rapidement noyé par tout le langage duveteux ou négatif impuissant qui entoure ce qu’ils veulent réellement dire.

Radoter lors d’une réunion ou d’une présentation augmente vos chances de perdre l’intérêt de l’auditeur, de divulguer accidentellement trop d’informations ou même d’avoir l’air non préparé et non professionnel.

Abuser d’un langage négatif impuissant est aussi une forme de divagation. Un langage négatif impuissant est excessivement poli au point qu’il peut faire paraître le locuteur comme étant faible, incapable ou incertain.

Keys to Effective communication

Un exemple de langage négatif impuissant serait : « Je suis désolé, j’espère que je ne vous dérange pas, je sais à quel point vous êtes occupé, mais je pensais que, si vous êtes intéressé, peut-être… »

Ce type d’introduction à ce que l’orateur essaie maladroitement de demander, ne ferait que frustrer l’auditeur qui est apparemment occupé.

Plutôt,

  • Ayez une idée claire du point que vous essayez de faire valoir avant de commencer à parler ou à écrire ;
  • Soyez concis et limitez-vous à un point à la fois ;
  • Faites une pause occasionnelle pour réorganiser rapidement vos pensées ; 
  • Mentionnez uniquement les détails nécessaires.

#4 – N’envoyez pas le mauvais message

Vous ne communiquez pas seulement avec des mots. La communication non verbale est également essentielle.

Votre comportement global, de votre posture, vos expressions faciales, votre ton de voix, les gestes que vous faites ou encore l’espace que vous laissez entre vous et votre auditeur sont autant d’indices qui envoient des messages spécifiques.

Votre langage corporel peut mettre les gens à l’aise et renforcer la confiance, mais il peut aussi offenser, confondre ou même  affaiblir le message que vous essayez de faire passer.

Beaucoup de gens sont tellement occupés à se concentrer sur le message qu’ils veulent faire passer qu’ils restent au centre de leurs propres pensées, négligeant de voir que l’auditeur n’est pas à l’aise, essaye de répondre ou, pire, complètement indifférent.

Plutôt,

  • Concentrez votre attention sur votre auditeur ; 
  • Apprenez à reconnaître les indices qui démontrent que votre auditeur est à l’aise et s’intéresse à ce que vous dites ;
  • Établissez un contact visuel ; 
  • Faites attention à votre langage corporel et à vos actions pendant que vous communiquez votre message.

Les compétences en communication efficace peuvent être apprises par n’importe qui. Souvent, il suffit de prendre conscience de notre façon de communiquer et d’apporter quelques changements pour améliorer la façon dont notre message est véhiculé.

Si vous avez du mal à faire passer votre message ou si vous sentez que vous êtes souvent incompris ou non entendu, pensez à vous inscrire à un cours de communication. Améliorer vos compétences en communication sera un investissement inestimable dans votre vie professionnelle et personnelle.