5 techniques inusitées pour développer votre plein potentiel

développer son plein potentiel : techniques
Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Lorsque j’ai créé le Mouvement IP, j’avais en tête d’accompagner les gens sur le chemin de la découverte de leur plein potentiel. En d’autres mots, je souhaitais que tous et chacun puisse devenir l’architecte de leur vie, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel.

Si vous me suivez sur Facebook, Twitter ou LinkedIn, vous avez sans doute constaté que j’y partage, de temps à autre, des réflexions et des exercices pour devenir « IP », c’est-à-dire être l’architecte de votre destin. Mon désir le plus cher, c’est de donner envie aux gens de libérer leur potentiel et de vivre pleinement. Bref, qu’ils se surpassent. Car oui, l’être humain, même avec des capacités ordinaires, est capable d’accomplir des choses extraordinaires.

Voici quelques pistes de réflexions pour y parvenir :

  • Au-delà de vos capacités de penser, d’exprimer (vos émotions et vos idées), de vous comporter et d’agir; vous avez un autre pouvoir qui réunit tous ces éléments : la méta-puissance supérieure, soit celle du choix.
  • Le choix est le « maître pouvoir ».
  • C’est lorsque vous faites des choix que vous vivez vraiment. En faisant ces choix, vous devenez l’architecte de votre vie.
  • Mais, avant même que vous puissiez dire « oui » à tout cela, vous devez dire « non » à toutes les choses qui interfèrent.
  • Vous n’êtes pas en contrôle de vous-même jusqu’à ce que vous acceptiez entièrement vos pouvoirs. Faire cela implique de prendre la responsabilité totale de vous-même.
  • Pour choisir de vivre pleinement ce moment, on laisse aller le passé. Faites-le et vous pourrez libérer une nouvelle énergie afin de vous concentrer sur votre potentiel.

Pour y arriver, la formation sur le leadership durable et le coaching ontologique s’avèrent utiles, car ils nous permettent de prendre du recul, de changer de perspective, et, surtout, de reconsidérer nos interprétations par rapport à notre vie et ainsi ouvrir des nouvelles possibilités.

Comme le disait Socrate, le corps est le temple de l’esprit. Le travail commence par l’état d’excellence qui vient avec la posture d’excellence : tendez vos bras ouverts vers le ciel, en distançant légèrement les jambes, et ouvrez vos oreilles (pour être à l’écoute), votre cœur (pour ressentir) et votre esprit (pour apprendre). Pendant cinq minutes, inspirez et expirez (six respirations par minute). Préparez-vous à être plus réceptif aux idées nouvelles, aux avenues non explorées et au potentiel non exploité.

Voici cinq autres techniques à mettre en pratique dès aujourd’hui pour vous accompagner dans votre quête :

1-   Changez de perspective

Certains événements changent une vie, mais d’autres sont complètement futiles. Lorsque vous êtes confronté à une situation « difficile », devenez l’observateur : prenez de la distance par rapport aux faits et demandez-vous quel impact ladite situation pourrait avoir dans 5 ou 10 ans. Nous avons tendance à exagérer; une dispute avec un collègue, un embouteillage qui vous retarde pour un rendez-vous et peut-être une opportunité ratée… Que de fois on s’imagine le pire et, finalement, il s’avère que ce n’était pas aussi dramatique qu’on l’avait prévu ! Ainsi, changer notre perspective (notre interprétation) peut, entre autres choses, ouvrir la voie à de nouvelles possibilités et éviter de s’auto-saboter au passage.

Pour apprendre à relativiser, gardez en tête cette citation d’Unalala Bwana : « La fin du monde pour une chenille est le ciel qui s’ouvre pour un papillon ». Car il n’existe point de finalité, tout est une question de perspective.

2-   Soyez assertif

Le terme « assertivité » est méconnu. Pourtant, il revêt une importance capitale lorsqu’on cherche à bien communiquer avec les autres et à être bien dans sa peau.

  • L’assertivité est une compétence relationnelle qui vous permet de dire ce que vous avez à dire aux autres sans les agresser.
  • Il faut pouvoir exprimer vos désaccords sans qu’ils se transforment en querelles ou en conflits, c’est-à-dire les circonscrire, les dépersonnaliser, montrer que vous avez compris le point de vue de l’autre, puis, vous orientez vers des voies de compromis.

Il peut certes s’avérer frustrant d’écouter les gens débattre sur des idées aux antipodes des vôtres. Mais, croyez-moi, vous avez beaucoup plus à apprendre des autres que vous ne pouvez apprendre de vous-même. Ne changez pas votre fusil d’épaule pour autant, acceptez plutôt que d’autres gens, tout aussi réfléchis et brillants que vous, puissent avoir des idées divergentes et faites l’effort de comprendre leur point de vue. Cela vous aidera d’ailleurs à changer votre perspective des choses.

3-   Refusez le défaitisme

Qu’oseriez-vous faire si vous n’aviez pas peur d’échouer ? Il y a fort à parier que vous seriez totalement en phase avec votre nature profonde. Alors à quoi bon passer votre vie… à passer à côté de votre vie ? Dites « non » haut et fort à la peur et au défaitisme. Ils vous paralysent et vous empêchent de devenir la personne que vous souhaitez réellement être.

Lorsque vous acceptez la défaite, vous vous trouvez souvent à un pas de la réussite. N’abandonnez pas, votre potentiel est illimité et n’attend que vous pour fonctionner à plein régime. Et n’oubliez pas : il n’y a point d’échec, il n’y a que des résultats.

4-   N’abandonnez jamais

Faites une chose qui vous tient à cœur. Si vous ne parvenez pas à vos fins, recommencez. N’abandonnez surtout pas ! Les gens abdiquent souvent trop vite, sans même avoir tout donné pour décrocher le Saint Graal.

Imaginez si, lorsque vous appreniez à marcher, vos parents vous avaient conseillé d’abandonner après une centaine de chutes… Vous seriez en train de ramper aujourd’hui ! Ayez cette image en tête la prochaine fois que vous songerez à abandonner. Elle vous gonflera à bloc. Et si les chutes se succèdent, de grâce, ne faites pas comme la mouche qui meurt épuisée à force de cogner la vitre pour sortir : changez de stratégie. Ce n’est pas parce qu’une chose ne fonctionne pas de la manière que vous pensiez qu’elle ne fonctionnera jamais.

5-   Prenez le temps de vous connaitre

Qui êtes vous vraiment ? Que voulez-vous dans la vie ? Qu’est-ce qui vous passionne ? Qu’est-ce qui vous rend profondément heureux ?

Posez-vous plusieurs fois ces questions et remettez les réponses en perspective par rapport à votre vie actuelle. Vous trouvez-vous là où vous souhaitez être ? Vos occupations quotidiennes sont-elles le reflet de vos passions ? Vos souhaits et vos actions vont-ils dans le même sens ? En remettant en question ce que vous voulez vraiment avoir, ce que vous faites pour l’avoir, et ce que vous êtes, vous saurez si vous êtes réellement en harmonie avec vous-même. Et si vous ne l’êtes pas, prenez action. Car, comme le disait Bernard Werber : « Pour l’instant, le monde humain appartient à ceux qui se demandent pourquoi. Mais l’avenir appartient forcément à ceux qui se demandent comment ».

Cessez d’être le spectateur de votre vie, soyez-en le principal acteur. Vous et vous seul pouvez en être l’architecte !


L’équipe d’Impact-Pro

développer plein potentiel

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+